Santé

Un chiot en bonne santé

Un chiot doit être vermifugé régulièrement

N’oubliez pas d’emmener votre jack chez le vétérinaire la semaine qui suit son arrivée. Profitez-en pour y acheter : produit anti-puces, shampooing et vermifuge.

Un jeune chien doit être vermifugé tous les mois. Et cela, jusqu’à neuf mois. Ensuite, 2 à 4 fois/an suivant votre environnement.

L’ensemble des chiens vivant à l’élevage sont tous entendant bilatéraux  et déclarés indemnes de luxation de la rotule, membrane pupillaire, persistance de la tunique vasculaire, cataracte congénitale, microphtalmie, micro pupille, dysplasie de la rétine, entropion, ectropion, cils ectopiques, distychiasis. Et nos jacks sont régulièrement contrôlés et à ce jour exempts de toute anomalie PRA et Luxation Primaire du cristallin.

Cliquez ici pour voir et comprendre nos contrôles

La Luxation du Cristallin du Jack Russell Terrier

Une maladie oculaire évitable grâce à un test ADN

Résumé

La Luxation du Cristallin conduit à une perte de vision entre 3 et 8 ans. Environ 27% des Jack Russell Terrier sont porteurs de la mutation génétique responsable de cette maladie. Un test ADN fiable permet de dépister les reproducteurs, d’adapter les accouplements pour éviter de faire naître des chiots atteints et de propager cette maladie dans la race.

Une maladie héréditaire handicapante

L’oeil contient une lentille, appelée cristallin, qui joue un rôle essentiel dans la vision. La Luxation du Cristallin est due à un défaut des ligaments qui assurent normalement le maintien du cristallin dans l’œil.

Chez un Jack Russell Terrier atteint, le cristallin devient mobile, ce qui conduit à une augmentation de la pression dans l’œil, à des décollements de la rétine, à des hémorragies et finalement à une perte de vision entre 3 et 8 ans.

Une maladie très fréquente

Environ 27% des Jack Russell Terrier en Europe sont porteurs de la mutation génétique responsable de la Luxation du Cristallin. Un éleveur peut accoupler sans le savoir un mâle porteur et une femelle porteuse et engendrer une portée avec des chiots atteints.

Un chien reproducteur qui porte la mutation ne développe pas la maladie mais la transmet à 50% de sa descendance. Un étalon, porteur de la mutation et qui se reproduit beaucoup, propage alors la maladie au sein de la race et contribue à augmenter la fréquence de la mutation et à multiplier le nombre de chiots atteints.

Une maladie évitable

Un chiot est touché si ses deux parents sont porteurs de la mutation. L’éleveur non sensibilisé à la Luxation du Cristallin peut accoupler sans le savoir des reproducteurs porteurs de la mutation et faire naitre des chiots atteints mais qui n’exprimeront probablement pas les symptômes avant l’âge de 3 ans.

Un test ADN, appelé test PLL-A, permet de dépister la Luxation du Cristallin du Jack Russell Terrier avec une fiabilité supérieure à 99%.

Eviter de faire naître des chiots atteints

L’éleveur qui souhaite sécuriser son élevage et qui ne veut pas prendre le risque de faire naître des chiots atteints, peut facilement dépister ses reproducteurs à l’aide du test ADN.

Lors de l’acquisition d’un chiot pour la reproduction ou lors de l’utilisation d’un étalon pour une saillie, l’éleveur vérifie le statut génétique du chien pour la Luxation du Cristallin en demandant le résultat du test ADN.

Un test ADN facile à réaliser

Le vétérinaire réalise un prélèvement par simple frottis buccal qui est envoyé au laboratoire. Le résultat, délivré en quelques jours, indique si le chien testé est sain, porteur ou atteint de la

Luxation du Cristallin. Le résultat délivré sous la forme d’un certificat génétique doit être utilisé comme une garantie dans le cadre d’une saillie ou pour justifier la vente de chiots exempts de Luxation du Cristallin.

Le vétérinaire qui observe prématurément des problèmes oculaires chez un Jack Russell Terrier peut mettre en oeuvre le test ADN pour confirmer ou infirmer le diagnostic de la Luxation du Cristallin.

L’éleveur qui connaît le statut génétique de ses chiens peut sélectionner ses reproducteurs, adapter les accouplements, éviter de faire naître des chiots atteints et limiter la propagation de cette grave maladie oculaire dans la race.

Dr Guillaume QUENEY
Laboratoire ANTAGENE

Tous mes chiens sont identifiés par

Rendez vous sur www.lejack.com pour des informations approfondies sur

  • L’ulcère de la cornée
  • L’eczéma labial
  • Les allergies et / ou intolérances alimentaires
  • L’ataxie cérébelleuse
  • La Luxation du cristallin
  • Les problèmes de surdité unilatérale ou bilatérale
  • La luxation de la rotule
  • La maladie de Legg-Perthes-Calvé
  • La dysplasie folliculaire
  • Cliquez ici pour voir et comprendre nos contrôles